Les antioxydants (première partie)

Les antioxydants permettent à notre corps de lutter contre les effets de l’oxydation des molécules qui nous constituent (ADN, ARN, lipides, protéines) par les radicaux libres. C’est le processus de vieillissement, nous « rouillons » ! Les radicaux libres sont des dérivés de l’oxygène qui s’attaquent à nos cellules et accélèrent le déclin de l’organisme.
On peut le mettre en évidence avec une pomme coupée en deux : elle brunit en s’oxydant au contact de l’oxygène de l’air. Mais si vous mettez un peu de jus de citron dessus, elle ne s’oxyde plus car elle est protégée par la vitamine C du citron. C’est pareil pour nous !
Voici une liste des principaux antioxydants que nous pouvons trouver dans nos aliments :

Polyphénols. Des études montrent qu’ils contribuent à nous protéger contre le cancer, les maladies cardiovasculaires et à moduler l’inflammation.

  • Flavonoïdes (fraises, oignon, pomme, cacao, thé, ail) veinotoniques, anti-inflammatoires, protecteurs (des vaisseaux) ou encore antioxydants
  • Anthocyanes (petits fruits rouges) améliorent le tonus tissulaire, anti-allergiques et protecteurs du foie
  • Resvératrol (peau du raisin, vin rouge) combat la formation des cellules graisseuses, prévention du cancer
  • Procyanidines ou pycnogénols (pépins de raisins, kakis, fraises) protecteurs vis-à-vis des neurones et des effets de l’alcool, protection des cellules du colon, anti cancéreux et anti inflammatoire. Préférez les raisins rouges et noirs.

Caroténoïdes (pigments liposolubles de couleur plutôt orange et jaune) Ils réduisent les risques de cancers, maladies cardiovasculaires et oculaires et ils stimulent le système immunitaire

  • Astaxanthine (crustacés, saumon)
  • Lycopène (tomate, pamplemousse rose)
  • Beta-carotène (spiruline, carotte, poivron…) on l’appelle aussi la provitamine A
  • Lutéine (jaune d’œuf)
  • Zéaxanthine (maïs)
  • Curcuminoïde (curcuma)

Vitamines C et E. La vitamine E protège la membrane des cellules de l’oxydation. Elle renforce le système immunitaire et soulage les problèmes menstruels. Ces deux vitamines contribuent, elles aussi, à réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

Minéraux : cuivre, zinc, manganèse, sélénium. Ce sont des cofacteurs métalliques nécessaires à l’activité biologique des enzymes antioxydantes fabriquées par nos cellules.

Phycocyanine (spiruline) 20 fois plus puissante que la vitamine C. Conseillée pour diabète de type 2, protection des reins, hypothyroïdie, inflammation et problèmes cardiovasculaires. Elle est aussi hépatoprotectrice

Coenzyme Q10 ou ubiquinone : on en trouve dans la viande (bœuf, poulet, poisson), les noix, les amandes et les huiles végétales. La majorité de notre Q10 est fabriquée par notre organisme cependant cette production diminue avec l’âge. Elle diminue le risque d’insuffisance cardiaque, d’hypertension, de diabète (type 2) et d’hypercholestérolémie.

Composés soufrés des alliacées (poireau, oignon, ail): ils réduisent l’artériosclérose, le cholestérol, les triglycérides, la tension artérielle. Ils sont aussi anti-inflammatoires, anti-oxydant, anti-thrombose et antibactérien. Mangez de l’ail tous les jours !
La couleur d’un aliment est un bon indicateur de sa quantité d’antioxydants : plus sa couleur est vive, plus il contient d’antioxydants. Préférez donc les fruits bien colorés !

 

Les aliments les plus riches en antioxydants

Fruits Les fruits rouges (grenade, cassis, myrtilles, framboises, mûres, fraises)
Légumes Artichaut, brocoli, crucifères, épinards, carotte, patate douce, betterave
Autres Épices (clou de girofle, cannelle, curcuma), Cacao, ail, vin rouge, coquillages, thé vert, noix

 

0 Partages
Back To Top
0 Partages
Partagez
Tweetez